Excelsis » Articles » La deuxième épître de saint Pierre. L’épître de saint Jude : Commentaire du Nouveau Testament

9782830901238, pierre, jude, éric fuchs

PremièreQuatrième

La deuxième épître de saint Pierre. L’épître de saint Jude [Relié]

Commentaire du Nouveau Testament

Auteurs : Éric FuchsPierre Reymond

Éditeur : Labor et Fides

Collection : Commentaire du Nouveau Testament

Pages (ou cartes) : 196

Poids : 355 grammes

Dépôt légal : mai 1988

Dimensions : 17,7 x 23,7 x 1,4 centimètres

EAN / Référence : 9782830901238

usd, dollar américain
38.35 USD
cad, dollar canadien
51.35 CAD
chf, franc suisse
34.78 CHF

32,50 €

Disponible

Description

Les commentaires de cette collection se situent pour la plupart en dehors du champ évangélique et sur un niveau technique exigeant.

Ces deux petites épîtres du Nouveau Testament sont souvent méconnues, voire mal aimées.

Ce commentaire voudrait démontrer que c’est à tort qu’on en juge ainsi.

Pour sa part, la Deuxième épître de Pierre est un témoignage – sous forme d’un discours d’adieu – du combat de l’Église au début du deuxième siècle pour demeurer fidèle à la doctrine apostolique, ébranlée par la gnose naissante. C’est probablement un des intérêts majeurs de ce texte de nous faire voir comment certains responsables d’Église ont apprécié le danger d’hellénisation de la foi chrétienne.

Quant à l’Épître de Jude, un des écrits les plus brefs du Nouveau Testament, pétrie de littérature juive – apocalyptique en particulier – elle est aussi un témoignage des difficultés de la communauté chrétienne vers la fin du premier siècle, sur le plan moral et spirituel. Elle est remarquable par l’utilisation qu’elle fait de textes apocryphes juifs et par le monde d’interprétation typologique de l’Écriture qu’elle défend. Elle a par ailleurs servi de matériau à l’auteur de 2 Pierre.

Né en 1932 à Genève, Éric Fuchs a fait ses études de théologie à Genève et Montpellier. Directeur du Centre Protestant d’Études à Genève de 1960 à 1979, il enseigne actuellement l’éthique à la Faculté de théologie de l’Université de Genève. Docteur en théologie avec une thèse intitulée « Le Désir et la Tendresse » (Labor 1979). Collaborateur de la Traduction oecuménique de la Bible.

Né à Genève en 1931, Pierre Reymond a fait des études de lettres classiques et de théologie dans cette ville. Il a été aumônier des étudiants à Genève de 1959 à 1970, puis directeur d’« Évangile et culture », ministère patronné par les Églises romandes (1970-1978). Il est actuellement pasteur à Champel (Genève) et chargé d’un enseignement de grec à la Faculté de théologie de Genève. Collaborateur de la TOB et directeur de la traduction française du Theologisches Wörterbuch de Kittel (jusqu’en 1975).

Autres articles susceptibles de vous intéresser

En naviguant sur nos sites, vous acceptez l’utilisation de cookies.
i Accepter
délais de livraison

Chez vous en 48h
pour la France métropolitaine,
1 semaine pour l’international*

En savoir +

frais de livraison

0,01 € de frais de port
à partir de 35 € de commande*
Livraison possible en point relais

En savoir +

visa, mastercard, paylib

Paiement sécurisé
Carte, chèque, virement
PayLib

En savoir +

aide, faq, contact

Besoin d’aide ?
04 75 91 81 81
contact@XL6.com

En savoir +