Excelsis » Blog » Prêcher sur les textes de l’Ancien Testament

Prêcher sur les textes de l’Ancien Testament

Le livre récent de Christophe Wright, Plus doux que le miel. Prêcher sur les textes de l’Ancien Testament (2017, 360 pages, 22 euros), fait l’objet d’un compte-rendu dans le dernier numéro de Themelios, la revue de théologie de la Gospel Coalition (article signé par Ray Ortlund).

Un extrait :

Mon intention, au début de ce compte-rendu, est de souligner la pertinence, la nécessité et l’à-propos de cet excellent livre […]. Le livre est impressionnant à plusieurs égards. Mais pour cet article, je me contenterai de noter ce que j’ai le plus apprécié. Au cœur de ce livre se trouve une richesse de réflexion et d’étude responsable et sérieuse ; mais l’aide qu’il apporte est expliquée, à chaque étape, avec clarté et simplicité. De plus, le livre présente des illustrations concrètes de la manière dont le lecteur peut mettre en pratique les propositions de l’auteur, dans le cadre de son étude biblique, de sa prédication ou de son enseignement.

Texte complet du compte-rendu en ligne : Themelios

Un extrait de Plus doux que le miel, sur la notion subtile de typologie :

Lorsque quelqu’un que nous connaissons fait quelque chose que nous reconnaissons comme sa façon coutumière d’agir, quelque chose qui est sa marque de fabrique, nous disons avec un sourire : « Ça ! c’est vraiment toi ! » ou : « Ça, c’est bien Jean ! ». Son comportement est « tout son portrait ». C’est bien ce à quoi on s’attendait de sa part. Une fois qu’on connaît très bien quelqu’un, on peut voir des modes de fonctionnement et des ressemblances dans son comportement […]. Dieu a des façons typiques d’agir, au point que ceux qui dans la Bible le connaissaient bien commencèrent à repérer ses façons de faire. Ils distinguaient les procédés et les ressemblances dans les diverses interventions de Dieu à divers moments. Ils voyaient ce qu’il avait fait lors de l’Exode, et ils savaient qu’il pourrait agir encore de même […]. Ceux qui connurent Jésus dans le Nouveau Testament […] firent ressortir des correspondances significatives entre des éléments de l’Ancien Testament et ce que Dieu faisait alors dans et par Jésus-Christ. Et ils utilisèrent ces éléments vétérotestamentaires afin d’expliquer beaucoup d’aspects du sens de la naissance, de la vie, de la mort, de la résurrection et de l’ascension du Christ (p. 72-73).

D’autres extraits sur XL6.com.

bible, expérience
i En naviguant sur nos sites, vous acceptez l’utilisation de cookies. Accepter